La banque naît des pratiques de change. En effet, la multiplicité des monnaies a nécessité la mise en place de changeurs qui fixent le cours des espèces en fonction du poids de métal pur qu'elles contiennent. A l'époque l'or, monnaie à trop forte valeur n'est plus utilisé. La majeure partie de l'Occident utlise l'argent comme base de la monnaie. Au cours du XIIè siècle à Gênes, les changeurs étendent leurs activités à la gestion des dépôts et des virements; ceux-ci sont effectués par des contrats de change à partir de 1300. La lettre de change se répand au XIVè siècle. Par ces procédés, banquiers et marchands pratiquent une triple opération: un paiement, un change et un crédit, puisque le règlement se fait à terme.

Les marchands se sédentarisent, expédiant leurs commis sur les routes et les mers pour rester gérer leurs affaires en ville. Ils se regroupent de plus en plus souvent en associations, notamment en Italie. Dans la commende, née à Venise au XIe siècle, un ou plusieurs négociants fournissent l'argent, la marchandise, ou les deux, à un ou à plusieurs marchands voyageurs. Ces derniers, à leur retour, touchent une part des bénéfices convenue par avance. Souvent liées entre elles, de grandes compagnies commerciales profitent des bénéfices réalisés, mais s'effondrent ensemble lors des faillites qui marquent le début du XIVè siècle.

L'Europe de la fin du Moyen Age est celle des hommes d'affaires. Les Médicis à Florence, les Fugger et les Welser à Augsbourg sont à la tête d'un réseau d'affaires international et discutent à égalité avec les grands princes, dont ils sont les banquiers et les prêteurs.

Par l'intermédiaire des Arabes et des Vénitiens, les pays européens achètent de la soie à la Chine et des épices en provenance des Indes. Les épices sont en effet des denrées très appréciées par l'aristocratie et la bourgeoisie. Le clou de girofle, la cannelle, la muscade, le poivre, le gingembre, appelés génériquement "indes", servent à dissimuler le goût de la viande, dont l'approvisionnement n'est pas régulier tout au long de l'année et qui, conservée dans le sel ou fumée, s'avarie vite. Les "indes" ont en outre la réputation d'avoir des vertus curatives. Mais c'est aussi une marque de distinction sociale. Or, après 1453, date de la prise de Constantinople par les Ottomans, le commerce en provenance de l'Inde et de la Chine, dont les européens importent la soie, devient plus difficile. Les Européens partent alors à la conquête du monde.

 


La Joconde
- Portrait de Mona Lisa -
Réalisé de 1503 à 1507
Peinture de
Léonard de Vinci

 


 


Portrait de Georg Gisze
Un marchand allemand à Londres
(1532)
de Hans Holbein Le Jeune

 


Sphère artistique

Moyen âge - Villes - Banque et le commerce - Grandes découvertes - 1ère révolution indistrielle - 2ème révolution industrielle

 

Accueil  Dessin Peinture Sculpture Orfèvrerie Photographie Art digital Céramique Emaux

Icônes Vitraux Enluminures Estampes Littérature Forum